Tuque et Capuche [TeC]

Tuque et Capuche est un noyau d’arts vivants autour duquel les artistes gravitent sous la direction de Delphine Véronneau.

Compagnie axée sur la danse contemporaine, elle s’acoquine aussi avec le cinéma, le théâtre et la musique, proposant une démarche artistique singulière qui permet aux artistes et aux spectateurs de se rencontrer sur une passerelle d’émotions et de réflexions.  

La singularité de Tuque et Capuche repose sur l’inclusion des différentes formes d’art scénique dans ses créations, permettant un dialogue diversifié avec le public et un accès privilégié au cœur même de la création et de ses créateurs. 

Riche de quelques années de recherches, de collaborations, et de créations, Tuque et Capuche chapeaute plusieurs projets avec ce désir constant de poser un regard critique sur sa propre pratique et d’honorer la plus vieille fonction de l’art ; le partage.

Démarche artistique [TeC]

La démarche artistique de Tuque et Capuche s’appuie sur deux choses ; l’approche multidisciplinaire favorisant l’éclosion de la poésie, et la méthode de création en spirale favorisant un lien intrinsèque entre le propos et l’artiste. 

 

L’utilisation des différentes formes d’art scénique permet de développer un langage poétique. Cette action est fondamentale dans la démarche de Tuque et Capuche, car elle provient de la conviction que la poésie est ce qui se rapproche le plus de la réalité. Le poétique peut englober en lui-même la beauté et la laideur, la contradiction, l’émotion, l’image et la déchéance de façon pêle-mêle. Même si la structure, le cause-à-effet et la re-composition des évènements de façon linéaire est absolument bénéfique et vitale pour l’être humain, il n’en reste pas moins que la vie et les évènements sont rarement réellement linéaires. La vie est remplie d’images et de sensations expédiées par bouffées et en désordre. Tuque et Capuche s’acharne avec délicatesse à créer des moments où les différents arts de la scène provoquent, par leur symbiose, un moment de réalité poétique, un environnement artistique avec musique, mouvement et parole qui donne aux spectateurs la possibilité de reconnaître cet état d’être humain multi-absorbeur à haute tension émotive

 

En plus de l’utilisation des différentes formes d’art, le langage chorégraphique de Tuque et Capuche se construit en spirale. Cette spirale soutient l’éclosion d’un propos ou d’un thème de façon organique. Un va-et-vient entre un propos travaillé et la révélation du propos par le travail. Se construit ainsi un langage physique précis, sur mesure, avec les artistes impliqués dans le projet. L’utilisation des interprètes-créateurs tout au long du processus permet de découvrir à travers le geste même de création, le thème à développer. Cette façon de faire permet aussi l’accessibilité à la sensibilité singulière des artistes sur scène ce qui, selon la vision artistique de Tuque et Capuche, encourage le vivant de l’art, et par ricochet enrichit l’expérience du spectateur.

 

À travers cette démarche, Delphine Véronneau souhaite déposer sur scène un propos artistique bien sûr, mais également la trace du processus de création afin que le spectateur puisse vivre une émotion, mais aussi, s’il le souhaite, s’interroger sur l’acte de création lui-même.

Tuque et Capuche; l’histoire derrière le nom 

Un jour, en répétition dans les studios de l’UQAM, alors que nous étions encore étudiantes, les deux interprètes avec qui je travaillais entrèrent, un peu agacées de la vie, refoulant un trop-plein de pression venant de l’extérieur. 

Je n’ai rien dit. 

Elles traversèrent toute la répétition l’une avec une tuque et l’autre avec une capuche sur la tête. 

Je n’ai rien dit. 

Je comprends les moyens de défense des gens super-impliqués. 

Je comprends la révolte discrète des grands sensibles. 

Et je les trouvais magnifiques. 

Tuque et Capuche est resté comme nom. 

C’est la révolte des grands sensibles.

  • Blanc Facebook - Tuque et Capuche
  • Instagram - Tuque et Capuche

Site internet réalisé sur Wix - © Tuque et Capuche - 2020